Les meilleures attractions à Dijon

Dijon, en Bourgogne, est célèbre pour sa moutarde, mais cette ville historique a bien d’autres attraits. Découvrez dans cet article les meilleures choses à faire pour visiter Dijon.
Dijon, capitale de la Bourgogne, était à l’origine la résidence des ducs de Bourgogne. Jusqu’à ce que leur domaine soit rattaché à la France au XVe siècle, ils étaient beaucoup plus riches et puissants que le roi. Partout où vous regardez, vous trouverez leur patrimoine architectural et culturel. Dijon est incroyablement bien conservée, avec plus de 100 hectares de monuments exceptionnels, de structures médiévales et 100 hôtels uniques (grands hôtels particuliers).

La ville dispose d’un excellent système de transports en commun, avec notamment des bus gratuits à monter et à descendre. Il y a également un système de tramway qui vous relie à de nombreux autres quartiers de Dijon, ainsi qu’une importante gare ferroviaire (à environ 90 minutes de Paris).

Dijon a beaucoup à offrir en termes de sites à voir et d’activités à pratiquer.
La place de la Libération de Dijon, une immense place pavée flanquée de bâtiments anciens et de fontaines.

Visiter Dijon : que voir et que faire

N’oubliez pas de profiter des nombreux cafés et restaurants de la ville ; il y en a pour tous les budgets. La place des Ducs ou la place François Rude, avec son petit carrousel où les mamans et les papas sirotent un café pendant que leurs enfants jouent, sont deux excellents endroits où s’asseoir pour profiter de vues spectaculaires.

À Dijon, il est également agréable de sortir des sentiers battus ; il y a beaucoup de petites ruelles sinueuses et de belles demeures dont les portes sont ouvertes, parfaites pour jeter un coup d’œil.

Le palais royal de Dijon

Au musée des Beaux-Arts de Dijon, où les peintures contemplent les tombes des ducs disparus depuis longtemps.

Le palais des ducs est à l’origine une habitation érigée contre une fortification gallo-romaine (un bâtiment fortifié). Le style architectural porte une forte influence romaine. Les architectes versaillais Jules Hardouin-Mansart et Ange-Jacques Gabriel le reconstruisent en 1366, puis au XVIIe siècle. Cette structure massive et imposante porte des traces évidentes de Versailles et de Fontainebleu. Le musée des Beaux Arts, l’un des plus anciens et des plus magnifiques musées de France, est installé dans le Palais depuis 1799. Il est actuellement en cours de restauration mais reste accessible au public. C’est également là que se trouve l’hôtel de ville, où les rénovateurs ont découvert un escalier caché et des fresques murales vieilles de plusieurs centaines d’années si vous montez les marches.

Détendez vos pieds fatigués sur l’une des grandes chaises en pierre et regardez les enfants se précipiter dans les fontaines synchronisées.

La tour Philippe le Bon

Gravissez les 316 marches de la tour de 46 mètres, qui a été construite au milieu du XVe siècle. Les vues sur les toits en tuiles de couleur, caractéristiques de la Bourgogne, les ruelles médiévales tortueuses, les vignobles, les forêts et les villes en valent la peine.

Le marché couvert de Dijon

Le marché couvert de Dijon est une visite incontournable pour tous les visiteurs de la ville.
Le marché couvert de Dijon est composé de verre sur un cadre métallique bleu et de plusieurs vendeurs d’aliments et de fruits frais.

Les Halles, le principal marché couvert de Dijon, peuvent vous sembler reconnaissables car elles ont été créées par Gustave Eiffel, un fils de Dijon renommé qui a ensuite créé la célèbre Tour Eiffel à Paris. Passez un après-midi à parcourir les spécialités locales exposées. Qui pourrait dire non au jambon persille (terrine de jambon persillé) ou à la volaille de Bresse ? Les escargots sont incontournables en Bourgogne. Si vous vous sentez courageux, essayez la terrine de gâteau d’escargot, qui est une spécialité de cette région.

Les mardis, jeudis, vendredis et samedis sont les jours de marché.

La chouette de Dijon

Les habitants de Dijon croient que frotter une chouette en pierre sur un mur leur portera chance.
La cathédrale Notre-Dame a été construite entre 1230 et 1250, et son extraordinaire façade complexe est ornée de 57 gargouilles, qui symbolisent la lutte entre le bien et le mal. À l’intérieur, on trouve une Vierge Marie en bois du XIe siècle, l’une des plus anciennes de France. Bien qu’elle ne soit pas officiellement reconnue, les femmes âgées de Dijon jurent qu’elle peut faire des miracles.

Sur le mur extérieur de l’église, vous trouverez un petit dragon en pierre et une chouette. Lorsque vous passez devant, frottez la chouette avec votre main gauche (celle qui est la plus proche de votre cœur) et faites un vœu, comme le font les gens depuis des siècles.

Une horloge mécanique du XIVe siècle, dite « Jacquemart », est visible au sommet de la cathédrale. Le samedi matin, ses quatre chiffres sonnent tous les quarts d’heure et donnent sur la rue de Musette, où sont installés les bouquinistes.

Le musée de la vie bourguignonne

Le musée de la vie bourguignonne de Dijon est une étape incontournable pour toute personne visitant la Bourgogne.
Ce charmant musée gratuit présente une collection de choses diverses et plutôt fascinantes. Les recréations de magasins du XIXe et du début du XXe siècle sont également fantastiques. La visite de ce musée vaut vraiment la peine.

La boutique de Maille Dijon

Des centaines de moutardes différentes et un bar à dégustation sont disponibles dans cette célèbre entreprise de moutarde.

Place François Rude

Francois Rude Dijon est un endroit à Dijon où vous pouvez trouver Francois Rude.
Cet endroit central et animé est doté d’un petit manège et est flanqué de cafés et de restaurants dont les tables débordent sur la zone piétonne. Il porte le nom du sculpteur de « La Marseillaise » de l’Arc de Triomphe, qui est né à Dijon. En raison du monument représentant un homme nu foulant le raisin, elle est connue sous le nom de place du Bareuzai. Après avoir écrasé le raisin avec leurs pieds, les vignerons portaient des bas cramoisis (du bas rosé).

Shopping

La rue de la Liberté à Dijon est une rue commerçante populaire.
L’Arc de triomphe de Dijon, Porte Guillaume, se trouve en haut du boulevard. Le boulevard est parsemé de magasins d’antiquités et de restaurants.

Détendez-vous avec un kir, un apéritif bourguignon préparé avec de la crème de cassis, après une journée de visite. C’est une spécialité bourguignonne (sirop de cassis) ; prenez le volume de 20 % pour une meilleure saveur et servez-le avec de l’aligote (un vin blanc bourguignon) ou du champagne ou du vin mousseux pour un kir de roi, ou kir royal.

Laisser un commentaire

70 + = 78